Journée Innovation 2022

Programme - Journée Innovation 2022

13 juin 2022 – 9h30-17h00 | IUT de Creil et en ligne

Société civile et capacités d’innovation dans les pays du Sud

Les notions de systèmes et de capacités d’innovation ont été utilisées à la fois par les politiques publiques mais également dans les sphères académiques pour relater des performances innovatives des territoires, secteurs, régions et nations. Les systèmes d’innovation représentent la mise en connexion entre les acteurs du monde académique et productif. Ces notions sont plus globalement abordées dans l’approche du développement économique, durable et des objectifs d’inclusion fixés par les instances internationales (à l’image des Objectifs du Développement Durable fixés par l’ONU).

Si la structure de ces systèmes dans les économies du Sud est très hétérogène selon les contextes visités, force est de constater qu’ils sont souvent dépeints comme désordonnés, fragmentés ou déconnectés dans leur processus de développement. Ces systèmes sont pourtant portés par des acteurs de toutes catégories qui permettent à la fois de les faire émerger, maintenir et se pérenniser. Ces acteurs, plus ou moins formels, plus ou moins interconnectés, constituent des dynamiques non négligeables qui structurent et modèlent les capacités d’innovation. Représentés par différentes formes d’organisation de l’action collective (organisation de producteurs, coopératives, associations) et organisations non gouvernementales (ONG), ils sont appelés à jouer un rôle clé dans la définition des politiques et des actions en faveur de l’innovation et contribuent ainsi largement à la formation et à la mise en oeuvre des capacités d’innovation. Ils sont parfois amenés à compléter ou à se substituer aux pouvoirs publics, lorsque les politiques publiques d’innovation font défaut.

Mais d’autres acteurs sont également parties prenantes des dynamiques d’apprentissage locales : la société civile, avec les communautés villageoises, de métiers, de genre, les coopératives, à travers différentes formes d’apprentissages, sur le tas, construites par des sociétés autochtones et communautés mobilisant leurs propres institutions de cohésion sociale, constitutives de savoirs locaux et de valeurs sociales collectives.

Se pose alors la question de l’appropriation de ces savoirs, et de l’endogénéisation des connaissances locales, mêlant culture, identité, confiance et soif de modernité. Cette approche bottom-up des capacités, identifiée parfois dans les situations d’innovation frugale ou le « Bottom of the pyramid », est essentielle dans la compréhension des dynamiques d’innovation et d’apprentissage actuelles des économies du Sud. L’enjeu est de pouvoir créer des capacités d’apprentissage qui renouent tout autant avec les ressources génératrices de ces apprentissages qu’avec les conditions macro-économiques qui les territorialisent, les verrous ou leviers socio-politiques qui les activent et permettent de les mobiliser dans la sphère productive et sociétale.

Les problématiques suivantes seront ainsi abordées à la lumière de la diversité des territoires étudiés : Quelle participation des acteurs de la société civile dans la formation des capacités d’innovation et dans leur mise en oeuvre ? Comment les institutions publiques les intègrent-elles dans leur processus ? Comment à leur tour les systèmes d’innovation, en formation, peuvent générer des capacités d’apprentissages et d’innovation dans la société civile ? Comment différentes communautés professionnelles, rurales, autochtones, forment-elles et structurent-elles des connaissances à la base des capacités d’apprentissage ? Quelles sont les différentes formes d’apprentissage localisées et propres aux capacités des économies du Sud ?

Contacts : Vanessa Casadella (UPJV, RRI), Vanessa.casadella@u-picardie.fr

La journée Innovation est l’un des événements annuels phares du Réseau de Recherche sur l’Innovation.

Cette journée a vocation à débattre d’un sujet d’actualité relatif à l’Innovation en association des publics universitaires et institutionnels.

Les organisateurs, partenaires du RRI pour cette édition 2022, sont l’Université Picardie Jules Verne (Laboratoire LEFMI), l’AUF, l’INRAE, le CIRAD et l’IRD.