Consultez l’Edito du mois de décembre 2021

Réseau de Recherche sur l’Innovation et écosystèmes ouverts d’innovation

 

Le Réseau de Recherche sur l’Innovation (RRI) et sa branche éditoriale (RRI-Édition) veillent à déceler, analyser, diffuser et contribuer au développement des évolutions ayant trait aux dimensions multiples de l’innovation.

Parmi les ouvrages du réseau sous-tendant ces objectifs, ce texte éditorial entend en présenter deux et s’appuyer sur une combinaison d’orientations qu’ils incluent pour mettre en exergue un cas contextuel lié à la pandémie de Covid-19.

D’abord, et intitulé Innovation Economics, Engineering and Management Handbook, la somme encyclopédique anglophone nouvellement parue analysant les processus d’innovation contemporains ayant trait à la société de l’information, à l’économie de la connaissance, aux interactions entre recherche et modèles d’affaires, aux méthodes agiles, à l’adaptation au changement, à la création de richesses et au développement de croissance durable, socialement et environnementalement profitable.

Au sein de nombreux chapitres, l’engendrement de l’innovation est étudié à différentes échelles, locale, et attenantes aux réseaux et à l’économie mondialisée. L’arrière-plan théorique des éléments constitutifs du champ de l’innovation est rappelé pour éclairer les analyses conceptuelles et permet de ne pas réserver la lecture aux seuls experts.

Deux tomes à portée complémentaire ont été constitués. Le premier est consacré aux fondements de l’innovation, en particulier à l’adresse des économistes, gestionnaires, historiens et ingénieurs impliqués dans le domaine. Le second analyse les concepts de l’innovation du point de vue contextuel et selon une démarche prospective.

Le second ouvrage, anglophone également, est lui en développement pour être publié courant 2023 au sein de la collection Business & Innovation de Peter Lang. Son titre, Innovation Ecosystems in the New Economic Era: Digital Revolution and Ecological Transition (direction : Laurent Adatto, Camille Aouinaït, Son Thi Kim Le, Michelle Mongo) est explicite de son objectif : constituer des chapitres autour du concept d’écosystème d’innovation suivant deux des axes considérés comme les plus porteurs d’évolutions économiques, industrielles et sociétales : l’imprégnation croissante du numérique et les mutations environnementales.

Comme pour le premier ouvrage, les progrès portés par l’économie de la connaissance sont corrélés à leurs impacts sur la production de l’innovation. Mais ici selon une perspective fondamentalement écosystémique. Si le concept d’écosystème d’innovation n’est pas lié à une définition académique singulière, des éléments communs de caractérisation lui associent un agrégat, potentiellement flexible, d’acteurs impliqués, de pratiques, de productions, de connexions, formant un maillage interagissant à l’engendrement de l’innovation.

Parmi les écosystèmes d’innovation analysés dans l’ouvrage, ceux où l’agrégat potentiellement flexible conduit à une ouverture exhaustive. On parle alors d’écosystèmes ouverts d’innovation. Ainsi l’open source software est un modèle d’exemplarité qui a généré des écosystèmes ouverts d’innovation numérique autour de projets logiciels hautement qualitatifs mettant en œuvre des contributions communautaires, distantes, cumulatives et expertes, incluant firmes de pointe.

Dans la lignée de l’analyse exploratoire de l’innovation sous forme écosystémique et du paradigme ouvert, le cas contextuel des écosystèmes ouverts d’innovation mettant en œuvre ingénierie médicale et numérique qui se sont constitués pour permettre le développement le plus large de dispositifs médicaux liés à la pandémie de Covid-19.

Ce cas combine des dimensions multiples de l’innovation : innovation de procédé, suivant des maillages ouverts à tous les acteurs compétents dans le développement et l’usage des dispositifs médicaux concernés, innovation juridique selon l’octroie gracieux de licences associées à ces dispositifs en période pandémique, et innovation technique et développement d’une ingénierie sophistiquée universellement implémentable.

L’expansion soudaine du virus a en particulier conduit à un manque dramatique de dispositifs vitaux permettant de maintenir en vie les patients atteints de déficit respiratoire aigu : les ventilateurs médicaux. En réaction, se sont constitués ces écosystèmes ouverts innovants visant à permettre le développement libre de dispositifs médicaux afin de lutter contre la pandémie. Ces écosystèmes ouverts ont notamment pu innover en transposant des pratiques apparues dans le monde de l’open source au domaine des équipements médicaux. Des valves hospitalières jusqu’aux matériels les plus sophistiqués de ventilateurs à régulateurs électroniques.

Ces écosystèmes intègrent des contributeurs aux profils complémentaires dont la synergie de compétences et de pratiques in situ, notamment hospitalières, a été déterminante. Ils incluent ingénieurs et concepteurs de dispositifs médicaux, médecins, soignants, informaticiens et techniciens, en particulier liés à l’impression 3D. En effet, un vecteur majeur est la fabrication additive « 3D », permettant une production pratique, portable et universelle de composants pour l’assemblage des dispositifs médicaux, dont les ventilateurs.

Enfin, ces écosystèmes incorporent des vecteurs numériques de pilotage logiciel, codage et diffusion de spécifications des dispositifs, dont les composants imprimables-3D. Les éléments non imprimables-3D (moteurs, composants électroniques…) sont de façon prioritaire choisis selon la praticité de leur disponibilité, toujours dans le souci d’implémentation large. L’Inde en particulier implémente à large échelle les dispositifs de ventilateurs liés dans la couverture de vastes zones rurales. Les développements innovants et progrès des dispositifs s’appuient sur des contributions via Internet et supports numériques (intégration des innovations, amélioration des spécifications suivant celle des dispositifs, des logiciels de fonctionnement…) et illustre les complémentarités de ces écosystèmes.

Par Laurent Adatto, Administrateur éditorial du RRI-Edition

A lire :

Innovation Economics, Engineering and Management Handbook 1

 

 

Innovation Economics, Engineering and Management Handbook 1

Main Themes

Innovation Economics, Engineering and Management Handbook 2

Innovation Economics, Engineering and Management Handbook 2

Special Themes

Share Button