miniaturowa-fraga.jpgRenouvelez votre adhésion ou devenez membre du RRI : Bulletin d’adhésion 2015

A la une

bandeau EE 2015

« Politiques d’Innovation et de R&D : regards croisés Nord/Sud »

27 au 29 aout 2015

IUT de l’Oise, site de Creil

Appel à communications

Programme

Incrivez-vous avant le 3 juillet 2015

Les manifestations :

Devenez membre du RRI et participez pleinement aux activités du Réseau !

Bulletin d’adhésion 2015

Nous suivre :

linkedin facebook email

 

Appels à articles

i-remi

Numéro spécial : Innovations. Revue d’économie et de management de l’innovation

Titre : Les politiques d’innovation dans la mondialisation

  • Date limite de soumission d’un résumé : 30 novembre 2015

Titre : Structures industrielles, stratégies d’entreprise et innovation

  • Date limite de soumission du texte : 30 octobre 2015

Titre : L’innovation frugale : Questions à l’économie de l’innovation et enjeux pour la protection de la propriété intellectuelle

Titre : Technosciences, économie, société : tensions entre « culture émancipatrice » et innovation triomphante

Il y aura deux numéros pour chacun, 1 en français et 1 en anglais. To download the Call for papers for the Journal of Innovation Economics & Management: http://rrien.univ-littoral.fr/?p=21

Edito du mois de septembre 2015

« Pour une prise en compte de la dimension éthique dans la conception des systèmes d’information », par Maryse Salles*

Les systèmes d’information (SI) sont un composant essentiel de la vie des entreprises, dont ils structurent les actions et accompagnent les décisions (ou les guident). Ce rôle central appelle à interroger la « neutralité » de ces systèmes.

Les systèmes d’information sont des systèmes de formalisation de représentations. Le SI d’une organisation est ainsi assimilable à son langage, c’est-à-dire une capacité à rendre compte du « réel » sous une forme partageable par la communauté des acteurs. Au travers de ce langage, les SI structurent la façon de fonctionner des acteurs d’une organisation, et présentent donc, à ce titre, un caractère normatif. Comme le montre les travaux de la sociologie de la gestion, les SI organisent le travail, affectent et prescrivent les tâches, contrôlent leur bonne exécution, en soutenant une asymétrie entre les différentes parties prenantes de l’entreprise.

Mais au-delà, à travers les normes et les valeurs qu’ils expriment, les systèmes d’information possèdent un caractère instituant, ou performatif. Ce qui est défini dans/par le système d’information acquiert automatiquement un statut de « réalité » et permet, voire entraîne systématiquement, la décision et l’action. Par exemple, dans les entreprises, des jeux très réduits d’indicateurs utilisés pour représenter le fonctionnement de la totalité de l’organisation, entraînent des décisions et des actions orientées exclusivement vers l’amélioration de ces indicateurs. À la lumière de ces effets, il convient de s’interroger sur le rôle des SI dans la prise de décision, au travers des systèmes d’aide à la décision (SAD).

L’usage de ces derniers présente en effet plusieurs types de risques : erreurs dans les données ou les traitements, risque d’une confusion entre le réel et sa représentation numérique, risque des rétroactions que la performativité de ces systèmes entraîne, risque d’une perte de diversité dans la façon d’aborder les problèmes qui se posent aux organisations. Le plus grand danger, qui découle des risques précédents, est celui d’une limitation des capacités d’innovation des organisations, car l’innovation nécessite de développer des visions nouvelles de l’organisation, de son environnement et des liens qu’elle entretient avec lui. L’inscription dans les SI et les SAD d’une vision du monde unique, fortement contraignante mais non débattue (car le plus souvent restée implicite), pose en outre le problème de la vie démocratique des organisations.

Les Big Data, dans une recherche effrénée d’une aide à la décision prédictive, voire prescriptive (qui se substituerait donc au décideur), sont à l’origine de problèmes préoccupants, aux niveaux aussi bien épistémologique que démocratique. Une image générale inquiétante se dessine en effet dans le discours des (nombreux) zélateurs des Big Data : celle du refus de l’irréductible diversité du réel, de la négation de la nécessaire complexité de la pensée humaine, de la dévalorisation de l’expérience comme source première de la connaissance.

Devant l’immense potentiel d’une aide authentique, mais aussi devant le risque réel d’une technologie qui orienterait les actions et les décisions humaines de façon occulte, il apparaît absolument nécessaire d’interroger la façon dont les SI et les SAD sont construits. Leurs concepteurs, l’ensemble des parties prenantes concernées, portent en effet une responsabilité quant à l’utilisation qui est faite des SI, et aux conséquences des décisions prises avec leur support. Mais invoquer une telle responsabilité ne peut être légitime que si celle-ci est assistée, outillée par une véritable ingénierie de la responsabilité.

L’éthique informatique, très négligée par les informaticiens, fournit quelques outils (partiels), mais la recherche sur ce thème doit être largement intensifiée, dans une approche pluridisciplinaire. L’objectif est de produire des outils méthodologiques permettant de concevoir des SI qui intègrent des visions du monde plurielles. Dans la même perspective, l’éthique informatique, comme la réflexion sur les influences que les SAD peuvent exercer sur le processus de décision et son résultat, devraient être intégrées dans les cursus informatiques (elles en sont actuellement largement absentes).

*IRIT/SIG UT1-C, Maryse.Salles@ut-capitole.fr

Nouveaux WP et Rapports

Dernier Document de Travail (WP)

N°47 : Subsidies, markets, debt and fiscal federalism: What the European North owes to the European South,  Arvind ASHTA

N°46 : Ecologie industrielle, trajectoire territoriale et gouvernance : Quels enseignements à partir du cas de Dunkerque (Nord – France) ?, Fédoua KASMI, Blandine LAPERCHE, Céline MERLIN BROGNIART, Antje BURMEISTER

Rapport

Le territoire entrepreneurial durable. Etude du cas de Dunkerque
Rapport final janvier 2015  – Partie 1Partie 2APartie 2B

Dirigé par Sophie Boutillier, Blandine Laperche et Dimitri Uzunidis
Auteurs :  Sophie Boutillier, Antje Burmeister, Blandine Laperche, Céline Merlin-Brogniart, Dimitri Uzunidis, Fédoua Kasmi

Vieillissement de la population et géront’innovations
Rapport final août 2015

Dirigé par Bandine Laperche et Dimitri Uzunidis
Auteurs : Sophie Boutillier, Philippe Chagnon, Faridah Djellal, Marc Ingham, Blandine Laperche, Fabienne Picard, Sophie Reboud, Corinne Tanguy, Dimitri Uzunidis

Revues du RRI : dernières parutions…

L’économie du changement
Sous la direction de Dimitri Uzunids

Marché et Organisations
n°23, 2015/2

Editeur: L’Harmattan

JIE017 Intellectual Capital and Business Innovation

Innovations. Journal of Innovation Economics & Management

n°17, 2015/2

Editeur: De Boeck Supérieur

inno47 Capital intellectuel et management de l’innovation 

Innovations. Revue d’Economie et de Management de l’Innovation

n°47, 2015/2

Editeur: De Boeck Supérieur

 

Vient de paraître : ouvrages…

Développement économique et capacités d’innovation dans la mondialisation

Vanessa Casadella, Zeting Liu et Dimitri Uzunidis

Série Smart innovation
Collection Innovation, entrepreneuriat et gestion

116 pages – Parution en juin 2015 – Editeur : ISTE

JBS entrepreneur Et Jean-Baptiste Say… créa l’Entrepreneur

Société Internationale Jean-Baptiste Say
Uzunidis, Dimitri (dir.)

Collection: Business and Innovation – volume 12 – Année de publication: 2015

Editeur: Peter Lang

philo rurale

PHILOSOPHIE RURALE. Ou économie générale et politique de l’agriculture, réduite à l’ordre immuable des loix physiques et morales.

Edité par Romuald Dupuy et Pierre Le Masne

Collection : Naissance de l’économie politique, Slatkine Erudiction – Genève

Année de publication: 2014

 

Manifestations & Colloques de partenaires

RESER2015

Service development and innovation for prosperity and human well-being in the 21st century

25th Annual RESER Conference, Copenhagen, Denmark, September 13-12,2015

  • Submission of abstracts: May 11, 2015